Rouler avec des motos électriques

Mis à jour : 21 sept. 2020

C'est une expérience à vivre ! Bon déjà pour les débutants à moto, il faut sauter le pas et participer à une sortie moto au plus vite. Comme rouler seul ou à plusieurs ce n'est pas le même délire. C'est avant tout une pause dans le temps, une communion avec le groupe de motard, une passion en commun qui se partage lors des kilomètres. C'est évidemment une sensation de liberté et d'appartenance à un groupe qui représente des valeurs d'entraide, de partage et bonne humeur. Ce sont des souvenirs qui restent ancrés et qui te font rêver quand tu as besoin d'évasion.





Pour l'avoir fait avec uniquement avec des motos électriques les sensations que procure une telle sortie ne sont pas les mêmes qu'en thermique. Je ne veux pas dire que l'une ou l'autre expérience est mieux, mais juste différente. Tu retrouves cette sensation d'appartenance un groupe encore bien plus prononcé, car le nombre de machine E ne coure pas encore les rues. C'est comme rouler avec des motos d'une même marque, genre Harley-Davidson. Mais la rareté de la moto rend le moment encore plus unique.






L’absence de bruit prend tout son sens !


De 3 à 10 motos E le groupe évolue sans faire un bruit ! Il traverse centre-ville ou campagne en ne laissant qu'un harmonieux bruit de sifflement des courroies. Une Energica peut casser un peu l'ambiance, mais cela reste subtile comparé à une nuée de pots d'échappements. Comme un coup de vent tout le monde se sent porté par sa bécane à l'image d'un tapis volant. Les têtes sont reposées, les oreilles profitent du chant des oiseaux ou celui du monologue du camarade trop bavard dans son casque. Le nez ne ressent plus l'odeur d'essence mal brûlée qui échappe des pots, mais celui des différentes zones que tu traverses. Comme une forêt humide, un champs de blés sous le soleil, une boulangerie de petit village, l'odeur du bitume brûlant, les pins ou autres lavandes odorantes....






Certain me diront que justement l'idée c'est le bruit ou les odeurs des bécanes à combustion qui fait tout le charme d'une balade. Je le comprends tout à fait et je suis moi-même heureux de profiter de cette ambiance mécanique de temps en temps. Mais sur un rendez-vous électrique, l'esprit est plus libre à mon sens. Il y a moins l'effet de montée en pression où l'excitation d'un cortège bruyant qui rend bien plus sensible de la poignée et moins raisonnable. Une certaine plénitude envahie le groupe de deux roues et apaise les esprits. Bien évidemment cela n'empêche pas les excès de zèle. Comme des petits coups d'accélérations du voisin pour faire mumuse. Ou bien les prises de trajectoires avec un genoux fébrilement sorti. Les départs aux stop deviennent des prétextes à l'organisation d'un Drag, évidemment...



Pour autant le rythme peut donc devenir plus soutenu, mais sans pour autant énerver certains esprits. Le manque de bruit est bénéfique pour le groupe, mais pour les autres aussi. La traversée d'un petit bourg de village sans déranger est vraiment satisfaisant. Les regards qui découvrent toujours au dernier moment le cortège de motos OVNI sont bien moins crispés. Évidemment c'est plus d'un jeune qui va se prendre un vent après vous avoir mimé un coup de gaz au bord de la route. Cela va de même pour les contrôles de nos amis gendarmes. Les dix motos E ne préviennent pas avant de débouler d'un virage ou d'un faux plat, du coup les jumelles se dégainent bien moins vite et le cortège trace son chemin.



Les points négatifs sont bien sûr présent. Suivant le nombre de personne il va être difficile de trouver assez de prises ou de bornes pour recharger sur des grands trajets de + de 200km. Si certains viennent d'un peu plus loin, il va falloir partir plus tôt pour recharger au début de la balade.







Le traditionnel passage à la pompe au début d'une balade de motard n'est évidemment pas possible en électrique. Mais c'est à nous de trouver des activités ou solutions pour tourner cela en avantage et passer plus de temps ensemble. Par exemple un RDV le matin avec le petit dej' à prendre à plusieurs pendant que les motos récupères quelques % Des pauses biberonnage pour visiter des musées ou autres monuments qui ont marqué l'histoire...


Les balades courtes en mode dynamiques et les sorties moyennes à allure modéré sont donc tout à fait réalisable. Mais partir sur un coup de tête est pour le moment peu réalisable car il faut un minimum d'organisation avec sa moto et avec les motos des autres participants.



Motards Électriques logo

Expérience de Pionniers

Logo facebook
Youtube logo
Instagram logo
Tipee contribution

©2020 par Motards électriques

hébergé sur OVH.com