La base pour comprendre la moto électrique

Mis à jour : 10 oct. 2020

Quand on parle de moto, on raisonne en cylindrée pour savoir qui a la plus grosse ! Alors qu'en moto électrique ce n'est pas la même histoire et tu te retrouves sacrément ennuyé avec tes repères de thermique une fois devant cette pile électrique sur deux roues.


Il n y a pas de piston dans une moto E au cas où certains auraient des doutes ! C'est pour cela que l'on parle d'équivalent 125cc /600cc / 1000cc... Pour établir un classement, il faut prendre en compte trois points.

La puissance est mesurée en kW (1 kW donne dans les 1,36 CV)


Petit rappel de la législation :

Les véhicules électriques de moins de 11 kw (équivalence 125 cm3) sont accessibles dès 16 ans avec un permis moto A1, ou bien dès 20 ans un permis B et 7h de formation. Le permis A2 permet de conduire des motos d'une puissance n'excédant pas 35 kW (47,6 CV)


Donc dans la catégorie des 125cc électriques ( max 11 kW) on trouve déjà à la vente :

  • La super soco TC max avec un moteur de 5 kW

  • La Horwin Cr6 pro avec un moteur de 11 kW

  • La Zeromotorcycles S avec un moteur de 11 kW (continu)

La Horwin CR6 PRO La Soco Tc-max Et la Zeromotorcycles S


Mais l'intérêt de l'électrique c'est que le deux-roues n'est pas aussi limitée mécaniquement qu'un moteur à combustion. Il y a une bonne différence entre la puissance nominale et la puissance en crête. Là où la Zeromotorcycles et son modèle S affiche 11kw sur la carte grise, vous avez finalement 44Kw en puissance de crête. Donc vous vous retrouvez "sur-classé" par rapport à votre permis 125cc.


Attention tout de même car la comparaison peut être faussée entre deux marques. Par exemple la Horwin malgré son moteur de 11kw n'aura pas la même puissance en crête qu'une Zero. Car le contrôleur qui gère le moteur est bridé pour cause de budget.

Pour résumer, la puissance en crête c'est le maximum disponible, mais qui ne peut être maintenue que brièvement quelques secondes. C'est suffisant pour atteindre une vitesse plus élevée et rester à celle-ci. En gros, c'est la puissance disponible pour faire un run quand les gaz sont ouverts en grand, Cela permet d'avoir une accélération "boostée" par rapport à la norme des véhicules thermiques.


Pour les motos nécessitant le permis A2 comme une MT 07 bridée par exemple qui propose 47cv (35 kW) . On retrouve en électrique la Zeromotorcycles SR qui développe 22 kW nominal, mais avec 52 kW en crête soit au final un 0 à 100Km/h en 3 seconde comme une hyper sport.


La passerelle gros cubes avec plus de 35kw nous permet de trouver des motos plus puissantes et qui supportent mieux les montées en crêtes répétées. Comme la sportive Energica Ego avec 107 kW en crête soit 145,52 CV. Pour la Livewire comptez environ 105 Cv pour une puissance de 78 kW ou alors la SR/S de chez Zéro (54 ch – 40 kW en continu) avec une puissance crête de 110 ch – 82 kW.


SR/F de chez Zeromotorcycles - la Livewire de chez H-D - la Ego d'Energica


Là où la puissance en crête max est valable pour tous les systèmes électriques, la durée à laquelle on peut la maintenir dépend de plusieurs facteurs comme le moteur / contrôleur / batterie / refroidissement .... Energica et Harley-davidson permettent avec leur technologie de rester plus longtemps "dans les tours" sans chauffer le moteur. Contrairement à une SR/F où la puissance peut être diminuée par la chauffe du moteur et une batterie peu chargée.

Le couple est la force exercée par le moteur sur la transmission.


Mais attention à cette mesure parfois prise directement en sortie de moteur et non à la roue. Cela peut donner de fausses comparaisons et les constructeurs jouent dessus. Comme ici avec la Soco et la Horwin Cr6 pro. Les revendeurs laissent pourtant ce genre de chiffre farfelu au magasin.


Permis 125cc :

10 N.m pour une Honda CB125r

95 Nm pour la Zero S ZF7.2, 5.6 sec du 0 à 100km/h

"170 Nm" pour la soco TC, 7 sec du 0 à 70km/h

"303 Nm" pour la Horwin... WHOUA mais c'est dingue....


Permis A2 :

68 Nm (6500 tr/min) la Yamaha MT-07, 4.4 sec du 0 à 100km/h

146 nm pour la Zero SR, 3.3 sec du 0 à 100km/h


Permis A :

113 Nm (à 12 500 tr/min) pour la Honda CBR1000RR, 2.9 sec du 0 à 100km/h 116 Nm pour la H-D Livewire, 3 sec du 0 à 100km/h

190 Nm pour la Zero SR/F, 3 sec du 0 à 100km/h

215 Nm pour l'Energica Ego, 3 sec du 0 à 100km/h

Moteur dans l'ordre: Zero SR/F / H-D Livewire / Energica

Le moteur peut se trouver dans le bras oscillant, sous la moto ou à l'arrière. D'une petite taille à une taille moyenne les possibilités sont donc plus grandes pour le placer sur la moto.


Pour info, ont retrouve un moteur directement dans la roue pour certains modèles et concepts. Généralement cela ne donne pas des bêtes de courses (petit 50cc ou vélo électrique) Mais il y a des innovations à suivre de près comme Verge (anciennement RMK) qui propose bientôt à la vente sa moto avec sa roue arrière sans moyeu et avec le moteur ! On voit très bien les câbles orange de haute tension qui vont alimenter le moteur.




La Verge, moto sans moyeu


Donc en résumé l'électrique nous permet d'avoir un couple supérieur de façon permanente comparé à une moto thermique, mais attention aux données des constructeurs qui peuvent ne pas représenter la réalité.


La vitesse dépend de la puissance du moteur et du poids de la moto.


Pour Soco, sa TC max ne dépasse pas les 100km/h et selon les conditions (pente / vent / poids du conducteur) cela varie. Pour le coup c'est comme une vraie petite 125cc. On peut demander au moins 120km/h à une Cb125r et 130 km/h dans une descente.


La Zero SR qui demande le permis A2 ne pointe pas plus que 160km/h contre plus de 200km/h sur la MT07.


La Livewire donne 177km/h, la Zero SR/F affiche 200km/h, l'Energica Ego arrive à 240 km/h maximum. Les thermiques pour un permis gros cubes font généralement mieux en termes de vitesse max.


Les motos électriques ont donc une vitesse max moins importante en général. Cela s'explique par une forte consommation de pourcentage de la batterie et par un moteur qui monte vite en température. Néanmoins, on s'aperçoit que le segment 125cc surclasse les modèles à combustion sur les 3 points abordés.

Ce qui est nouveau aussi à assimiler c'est cette batterie qui remplace le réservoir d'essence.

Capacité des batteries: c’est la capacité de stocker de l’énergie utile au fonctionnement de la moto.


la tension n'est pas la même sur une charge. La tension nominale est de 3,6V (la tension max au repos est à  4,2V et le maximum chargé à 100% de 4,5V).


L'Ah (ampère/heure) est le volume d'énergie stockable dans une batterie, mais les kWh (kilowatt-heure) est la mesure la plus utilisée. À ne pas confondre avec kW (puissance du moteur vu plus haut) ou la puissance à laquelle on peut charger ! C'est comme un robinet qui donne un certains débit (kW) pour remplir une baignoire d'une taille donnée (kWh)


Pour basculer de l'un à l'autre un petit calcul simple peut se faire:

1000Ah à 12V= 12 kWh ou 1000Ah à 24V= 24 kWh


Batterie d'une Soco



On retrouve des batteries d'environ 21.5 kWh pour les plus grosses chez Energica et pour les plus petites batteries amovibles de la Soco 60V X 26 Ah soit 1,5 kWh. Suivant leurs poids et la chimie de la batterie cela peut varier énormément. De 50 km à plus de 300 km d'autonomie. Une moto E, selon la conduite consomme en moyenne entre 6-7 kWh /100km pour une conduite normale à plus de 20 kWh / 100km pour une utilisation sport. Une batterie peut afficher un certain nombre de kWh, mais pour son fonctionnement et sa durée de vie, vous ne vous retrouvez pas avec la totalité de l'énergie emmagasinée à utiliser sur la route.


De plus les constructeurs parlent de capacité "maximum" mais cela est n'est qu'un calcul qui surestime la batterie. Si vous regardez sur les sites des constructeurs, on retrouve la valeur nominale . La Harley-Davidson cumule 15,5 kWh "de capacité maximum" de batterie pour 13,6 kWh en nominal. 14,4 kWh qui donne finalement 12,6 kWh en nominal pour la SR/F . Pour la Energica 21,5kwh qui donne en nominal 18.9kwh.


Dans l’industrie automobile, il n'y a que les mentions "capacité batterie" et "capacité utilisable" de mentionné dans les fiches techniques. Ce qui est plus claire.



Dans l'ordre: batterie d'une SR/F - Harley-Davidson - Energica


Le pourcentage ne reflète pas exactement la charge de la batterie.

La batterie à une certaine capacité mais le pourcentage qu'elle donne sur le tableau de bord montre la charge utilisable . Il y aura toujours un minimum de jus pour éviter d'abîmer cette dernière. Toutefois il est préférable de ne pas stocker sa batterie sur du long terme à moins de 30% ou à 100% Cela pour éviter un vieillissement des cellules. Du coup une charge à 70% 80% est un bon compromis. Mais vous pouvez très bien rajouter les derniers % (toujours plus long à charger) pour atteindre les 100% et parcourir un maximum de kilomètres.



Autonomie :

Gardez à l'esprit que l'état des pneus et de la route, la météo, le pilotage.... sont des éléments qui jouent énormément sur l'autonomie de votre moto. Une conduite dite économique, plus coulée et sans de fortes accélérations vous emmènera plus loin qu'une conduite à haute vitesse et soutenue.

Document de la notice de chez Zeromotorcycles.



La puissance du chargeur est mesurée en Watts. Plus grande est la valeur en W, plus grande est la puissance de charge



Borne de recharge MODE 4 Chez H-D Bordeaux


En général vous avez un chargeur embarqué de faible puissance sur la moto pour pouvoir charger sur une prise classique par exemple ou 1.4 kW pour la Zero sans options (S/ SR / DS / DS / DSR) Celui-ci est fourni avec un chargeur monophasé câblé sur une seule phase.

Mais sur les plus petits modèles, il peut ne pas y avoir de chargeur embarqué, comme sur la Soco, car les batteries sont amovibles. Du coup attention à disposer d'un chargeur au point d'arrivée. Pour une idée, un chargeur de Soco permet de tirer 780W pour 2 kg de poids et sur prise classique.


Zero propose un chargeur additionnel externe (1 kW / 5 kg de poids) dans le même esprit que Soco. Le petit plus c'est que vous pouvez le brancher en même temps que votre chargeur lent embarqué (dans la moto) pour réduire le temps de charge de 50% soit pour une batterie de 13 kWh avec un chargeur additionnel et celui de la moto (1.4 kW), vous pouvez passer la charge de 8h à 4h. Le gros problème des chargeurs amovibles c'est évidemment qu'il faut les transporter et ils sont généralement de faible puissance.


Sur les modèles haut de gamme de moto (ou avec une option), on retrouve des chargeurs bien plus puissants de 3 ou 6 kW pour vous brancher sur les bornes mode 3 ou alors à la maison avec un câble possédant un boitier de contrôle (mode 2).


Et/ou alors la possibilité de se brancher sur des bornes mode 4 type "super chargeur" qui peuvent donner plus de 20 kW.


Les modes de recharge définissent la façon dont la moto/voiture et l’infrastructure de recharge communiquent. Cette communication est très importante pour la sécurité de la recharge, notamment lorsque les courants sont élevés comme dans le cas de la recharge rapide (mode 4)


  • MODE 1 : Absence de contrôle de charge

  • MODE 2 : Boîtier de contrôle intégré au câble

  • MODE 3 : Contrôle de charge et intelligence dans la borne

  • MODE 4 : Charge en courant continu



Le courant continu (DC) provient des chargeurs hautes capacités / superchargeurs (recharges rapides pouvant dépasser 200 kW pour les voitures)


Le courant alternatif (AC) provient des prises domestiques et des bornes classiques. Le chargeur intégré de la moto limitera donc la charge à 1.4, 3.5, 6 ou 12 kW suivant les modèles de moto.


Dans le cas d'un courant alternatif qui provient des prises domestiques et bornes de type classique (pas de mode 4) ce dernier doit être converti en courant continu pour recharger la moto et donc c'est un convertisseur AC/DC intégré dans la moto qui s'en charge (la capacité maximale de recharge sera donc aussi liée à la capacité de ce convertisseur / redresseur de courant) et donc du chargeur.

Dans l'ordre : Zero S avec option 6 kW / SR/F / Energica / Livewire


On retrouve des options que l'on peut placer après l'achat de sa moto. Le Charge Tank de chez Zero (CT) par exemple tire 6 kW des stations de charge mode 3 sur une borne avec une prise type 2. Il permet une recharge en courant alternatif : Zero S, SR, DS ou DSR de 14.4 kWh en 2h (0 à 100 %) contre 8h sur celui de base qui se trouve sous la moto. De 1.4 kW il chargera donc directement sur prise classique en mode 1. Plus lent mais pratique pour la maison et cela sans un câble avec boitier intégré (mode2)

Il est bon de savoir que charger jusqu'à la limite des 100% reste plus long qu'une charge à 80% Les derniers % sont plus difficiles à atteindre.


Les types de prises :

Il existe différents types de prises pour la recharge des motos électriques. Voici les plus courantes :


Ci dessus dans l’ordre il y a une prise domestique classique / la type 2 / le combo ccs


Zero SR/F C'est une prise type 2 qui permet de récupérer des % sur les 14.4 kWh de la batterie. En utilisant le chargeur intégré de 3 kW, il faut 4h30 pour faire le plein sur une prise classique. Mais sur une borne type 2 comptez 1h avec l'option qui double le chargeur d'une premium donc 6 kW + 6 kW = 12 kW pour faire une charge complète. La moto peut se brancher sur des prises et bornes mode 2/3 car c'est la moto qui va gérer la charge ou le boitier de la prise sur le mode 2 (pas plus de 16 A)


Energica propose un combo CCS qui permet de recharger sur une borne CCS en DC (courant continu) ou en AC (courant alternatif) en charge plus lente. Elle comprend donc deux systèmes de charge combinés d'où le combo. L'Energica dispose d'une charge à 3 kW avec son chargeur embarqué pour passer du AC au DC. Pour une charge complète en 7 heures sur une prise standard 16A ( vite fait ça donne 3 kW x 7 h = 21.5 kWh) et 20 minutes sur un chargeur rapide en 80% Pour le coup, les 3 kW de chargeur intégrés à la moto sont appréciables pour pouvoir se brancher sur une borne type 2 qui sont bien plus courantes dans les villes et les zones rurales et du coup profiter d'une charge acceptable.


La Livewire est aussi en combo CCS qui permet une recharge de 100 % en 1 h, et 80 % en 40 minutes. Sinon, un chargeur de 1.4 kW de type 2 (câble fourni, placé sous la selle) permet une recharge sur prise domestique en 12 h environ (20 km /1 h). La Livewire peut se brancher sur une station de type 2 mais rechargera à la vitesse de son chargeur, car elle n'a que 1.4 kW pour rappel et donc cela va être très lent pour récupérer quelques dizaines de % Le problème est là, car les chargeurs rapides sont principalement sur autoroute et donc vous allez surtout solliciter le chargeur de 1.4 kW. Cependant, les concessionnaires distribuant la Livewire sont équipés d'une station de charge, mais ils ne sont que 13 en France pour commencer, sur les 58 que compte la marque. C'est le gros point noir de la HD conçu pour le marché Américain et non Européen. Bon, les 33.000€ sont le deuxième point noir. Energica a donc bien mieux pensé son modèle, mais étant fabricant italien on comprend vite pourquoi installer un chargeur de bonne capacité dans la moto était une bonne alternative.

Ensuite, il faudra faire son repérage autour de chez soi ou de son itinéraire de voyage avec une application dédiée aux bornes de recharges. Par exemple Chargemap, très pratique, permet de trouver une borne suivant les connecteurs de sa moto (ou voiture) et la puissance requise de charge.


Ce qu'il faut savoir que c'est que pour 120 km ou 300 km (mode éco) d'autonomie, il n'est évidemment pas nécessaire de charger toujours en mode rapide pour une utilisation journalière. Une nuit de 8h-12h suffit pour récupérer 80-100% sur tous les modèles de moto électrique et une journée de travail ne vous empêche pas de brancher votre moto sur le lieu de stationnement en mode 1 ou 2. Idem pour une sortie musclée avec d'autres motos thermiques. Une pause café ou demi vous permet de récupérer quelques dizaines de % en plus pour s'amuser et profiter sans se soucier de l'autonomie (en charge lente ou rapide sur borne) La problématique va se poser sur les grandes balades et très longs trajets.


Application ChargeMap


Pour info on retrouve aussi des batteries 12 volts sur les motos E telles que la HD et la SR/F contrairement à l'Energica. Cela pour garder les accessoires en fonctionnement sur la moto quand celle-ci n'est pas en marche.


Pour l'entretien rien de rien ! Bon si ... Évidemment il y a la partie cycle, mais celle-ci sera plus facile et moins coûteuse à s'occuper. Il n'y a pas de fluide à changer, hormis pour les freins. Qui d'ailleurs seront moins sollicités avec le frein moteur très puissant. Pour la chaîne elle est remplacée par une courroie sauf sur les Energica. Pour Zero cela est en option, surtout pratique pour les modèles off road (FX, DS, DSR). Néanmoins le changement d'huile du réducteur sur la Livewire et les Energica est à prévoir.


Entretien d'une Livewire


Il y a quelques mises à jour à faire chez le concessionnaire ou directement depuis son smartphone. Cela optimise votre moto / batterie et les applications sont d'ailleurs remplies de fonctionnalités sympa et utiles (capteur d'angle, traceur gps, customisation des modes de conduite, arrêt ou démarrage de la charge à distance...)


A noter que chez nos amis H-D l'application deviendra payante...


Application de la SR/F, Livewire et Energica




Voilà un bon petit pavé ingéré pour mieux assimiler les principales facettes de la moto électrique. Finalement, il y a beaucoup de différences entre les choix des constructeurs. Mais vu le caractère encore très limité du marché le choix est vite fait.


En conclusion : le mieux pour comprendre comment fonctionne un modèle est de l'essayer !




Motards Électriques logo

Expérience de Pionniers

Logo facebook
Youtube logo
Instagram logo
Tipee contribution

©2020 par Motards électriques

hébergé sur OVH.com