De plus "petites" Energica ? C'est bien possible !

Mis à jour : 2 sept. 2020

"Energica a récemment signé un accord avec la société italienne Dell-Orto pour le développement de petites motos électriques. Les nouvelles motos s'intègrent dans les niveaux de puissance légers (8-11 kW) et moyens (jusqu'à 30 kW)."


Energica, le fabricant italien de motos de course électriques qui fourni toutes les motos pour le MotoE (le GP électrique), a un nouvel objectif en vue. La société vient d'annoncer son intention de développer une série de motos électriques plus petites et plus légères.


Pour rappel l'Energica Ego a une vitesse de pointe de 240 km/h (150 mph) et une puissance nominale de 107 kW (145 ch).

Les Energica Eva et Energica EsseEsse9, légèrement plus dociles, ont chacune une vitesse maximale de 200 km/h (125 mph) et des moteurs d'une puissance de 80 kW (109 ch).


Energica mise donc sur une offre plus accessible que cela soit en terme de prix (20.000€ minimum pour les modèles cités plus haut), qu'en terme de permis pour les conduire. Pour le moment la passerelle gros cubes est obligatoire.


Selon l' annonce de la société :

«Energica Motor Company, entreprise leader de la moto électrique haute performance et fabricant unique de la Coupe du Monde FIM Enel MotoE pour la période de trois ans 2019-2021, et Dell'Orto SpA, un fabricant historique de systèmes d'injection électronique de carburant, ont signé un accord pour le développement et la production d'un nouveau type de Power Unit pour les motos électriques (EV) de petite taille (gamme de puissance 8 / 11kW) et de taille moyenne (gamme de puissance jusqu'à 30 kW). »

Le marché a progressé de 79% rien qu'en Europe au cours du premier trimestre de 2019.

Un certain nombre de nouvelles motos électriques petites et moyennes ont fait leurs débuts ces derniers temps. Les plus vendus sont les Soco en 50cc et 125cc ainsi que La marque Zeromotorcycles qui propose des 125cc et plus.


Avec des moteurs moins puissants (et les vitesses de pointe plus lentes associées), il y a moins de consommation d'énergie. Cela permet des batteries plus petites et moins chères, qui sont souvent la partie la plus coûteuse d'une moto électrique. Le tout calqué sur le modèle de fabrication d'une Energica, le résultat risque d’être superbe, mais le prix sera en conséquence.


Donc bonne nouvelle de savoir qu'un revendeur déjà implanté en France et doté d'une solide réputation lance une nouvelle gamme de moto ! Aujourd’hui

où les concepts motos ou pré-ventes pullulent sur internet, des news aussi solides nous montrent bien que la moto électrique fait sont nid petit à petit sur le marché du deux roues.