Bien choisir sa moto électrique d'occasion

Mis à jour : 11 sept. 2020

Quand on veut franchir le pas de l'électrique il y a certaines interrogations! Il faut revoir ses basiques et ne pas se faire avoir comme un bleu ! Même si un véhicule électrique pourrait avoir moins de vis cachés qu'une thermique il y a tout de même des critères importants à ne pas négliger pendant l'inspection d'une occasion.


Il y a le grand classique avec la partie cycle, freins, pneus, courroie ou chaîne. Si pour les freins, leur état devraient être bon étant donné le frein moteur important sur les deux roues électriques. Pour les pneus et courroie, il se peut que l'usure soit bien visible et donc nécessité un changement.


Pour le reste voici quelques points importants.


  • les factures d'entretiens de la partie cycle;

C'est toujours bon d'avoir un suivi des organes de sécurité de la moto et de connaitre les marques montées sur la moto depuis sa mise en circulation.


  • Le carnet d’entretien:

Pour certaines marques la visite recommandée par le constructeur n'est qu'un contrôle de routine (visuel pour la majorité des cas) et donc sans grand intérêt, c'est justement l'avantage de l'électrique. Mais c'est aussi une zone d'ombre! Contrairement à l'intervention d'un mécanicien sur une thermique qui sera toujours visible avec des vidanges, des changements de bougies, courroies de transmission ou bien réglages du moteur. En électrique, les contrôles des éléments de la motos ne laisse pas de trace. (serrage des éléments/ trace d'humidité / vérification mise à jour...) Le sérieux du revendeur est donc important.


Sur les motos disposant d'un réducteur, il faut penser à la vidange de l'huile, ainsi que d'autre fluide comme celui de refroidissement. Cela est valable chez Harley-Davidson et Energica. Cet entretient est importante et ne doit pas être négligé


Dans tous les cas, les motos sont suivis par les marques et leurs historiques sont bien gardés dans les serveurs. Elles sont toujours identifiables les une des autres chez un revendeur. Ce qui change d'une thermique .

Carnet d'entretien de chez Energica et Zeromotorcycles



  • L'état de la batterie:

L'élément le plus important, mais le plus compliqué à bien cerner car mise à part rentrer dans les logs de la moto, il faut savoir les déchiffrer.

Les points qui peuvent avoir un impact, c'est l'utilisation de recharge rapide récurrente, le kilométrage, l'âge de batterie, sont stationnement prolongé à 100%...

Le déséquilibre entre les cellules seraient intéressant à regarder, mais ce n'est pas accessible à l'utilisateur.

Pour le coup il faut savoir si la moto est restée stockée dans de bonne condition si elle a peu de kilomètres (maintien à 70% avec contrôles de la décharge) Ou si elle a été correctement chargée et avec quelle fréquence durant sa vie si elle cumule les bornes.

  • les mises à jours:

Après avoir demandé la dernière version de la mise à jour de la moto chez un revendeur. Il suffit de vérifier que c'est bien celle-ci sur la moto d'occasion. Un simple coup d'œil sur l'application et vous savez si la moto est dans sa configuration optimale. Cela donne aussi le sérieux de la personne qui vous la vend et si la batterie est correctement mise à jour ainsi que le reste de l'électronique.




  • les bruits suspects pendant le roulage:

Cela permet de vérifier si il n'y a pas de roulement qui pourrait lâcher ou si la courroie est bien réglée. En général, le bruit moteur est bien perfectible, mais il ne doit pas y avoir de bruit de frottement mécanique. Pour les motos équipées de courroies, celles-ci peuvent faire un peu de bruit sous la pluie ou avoir quelque grincement à l'accélération. Une vérification de la tension et de l'alignement peuvent régler quelques sonorités trop présentes. L'idéal est quand même d'avoir roulé avec un modèle en amont pour comparer plus facilement.

  • vérifier l’état du chargeur de la moto:

Si vraiment le vendeur est de mauvaise foi, il peut vous vendre une moto qui roule, mais qui ne charge pas. Le fait de brancher la moto quelques minutes permet de voir si cela fonctionne bien et de connaitre le temps de charge de cette dernière.


Une zero de 2010 eu début de sa restauration (lien)

  • De préférence encore sous garantie:

Une moto électrique sous-garantie c'est tout de même plus rassurant, surtout vue le prix des pièces des modèles les plus chers. La garantie de la partie cycle et de la batterie ne sont pas les mêmes. Il faut se renseigner en amont pour les connaitre.

  • Les codes erreurs:

Un coup d’œil sur le tableau de bord et ou dans l'application connectée à la moto pour voir si il y a des messages d'erreurs qui apparaissent.



Que cela soit entre un particulier ou un revendeur, il est important de contrôler ses quelques points pour ne pas tomber sur de mauvaises surprises !

Motards Électriques logo

Expérience de Pionniers

Logo facebook
Youtube logo
Instagram logo
Tipee contribution

©2020 par Motards électriques

hébergé sur OVH.com